Anglais,  Défi

Se remettre à l’anglais

Comme vous le savez, ce blog parle d’apprentissage. Je vous partage mes expériences et mes découvertes sur comment apprendre plus vite et mieux pour avoir plus de temps. Pour le moment je me suis surtout concentré sur la lecture rapide et les méthodes de mémorisation. 

Mais il y a un apprentissage qui m’a toujours fait défaut malgré de nombreuses années à tenter d’apprendre. Il s’agit des langues. J’ai passé plusieurs années sur les bancs de l’école et j’ai fait quelques formations dans le cadre professionnel et malgré ça je ne suis toujours pas à l’aise pour le parler avec confiance. Je cherche mes mots, je fais des pauses et des « heu » beaucoup trop souvent. Pour que ces trop longues années ne soient pas perdues, je vais mettre l’accent sur l’apprentissage des langues pendant quelque temps. 

D’abord se remettre à l’anglais pour arriver à un niveau où je peux avoir une conversation fluent avec un natif. C’est-à-dire avoir une conversation de 15 minutes qui soit naturelle et fluide.

Je vous partagerais au fur et à mesure comment je vais m’y prendre, ce que je vais appliquer, mes succès et mes échecs. 

J’espère que ça pourra vous être utile et que cela pourra vous aider à vous mettre à l’anglais ou à vous y remettre.

L’important est d’oser se lancer !

Oser se lancer - se remettre à l'anglais

Je me lance donc dans un défi d’apprentissage des langues pour les mois à venir. D’abord l’anglais puis en fonction des résultats l’espagnol.

L’important dans cet apprentissage n’est pas la grammaire ni la conjugaison, je vais mettre le focus sur la communication car les langues sont faites pour communiquer. Elles ne sont pas faites pour tout connaître de la grammaire et conjugaison mais ne pas savoir parler. En tout cas dans un premier temps. 

Une fois que le langage sera devenu plus naturel, il sera temps de s’intéresser à la grammaire et aux différents temps de conjugaison pour améliorer son apprentissage. 

D’ailleurs ma prof d’espagnol en 4è a commencé ses cours de cette façon. Pendant 2 mois nous n’avons pas ouvert un cahier ni un manuel scolaire, c’était juste des échanges. C’était vraiment top car on commençait à parler et à prononcer les mots correctement. Mais ça a été trop court pour bien ancrer ces apprentissages dans le cerveau. Dès qu’on a commencé à voir comment les mots s’écrivaient, notre prononciation a changé et on a commencé à prononcer comme c’est écrit plutôt que comme on avait appris.

Voici ce que je pense mettre en place pour parler anglais :

  • Tout d’abord trouver un partenaire de langues, c’est-à-dire quelqu’un dont l’anglais est la langue maternelle avec qui échanger régulièrement. 
  • Ensuite retravailler les basiques de toute communication.
  • Puis pratiquer un maximum.
  • Recréer une immersion à la maison. Écouter de l’anglais, lire de l’anglais, parler anglais.
  • Puis apprendre des phrases communes, et surtout pas des mots seuls. Car ça ne sert pas à grand-chose.
  • Utiliser les palais mentaux pour stocker certaines informations.

Je détaillerai ces méthodes dans le prochain article ainsi que la durée pour y arriver. 

Je vous ferai une vidéo pour que vous puissiez voir mon niveau de départ et l’évolution au fil du temps. 

Que pensez-vous de ce défi de se remettre à l’anglais ? 


Si vous avez aimé cet article, vous êtes libre de le partager ! :)

6 commentaires

    • Morgan

      Au début je voulais aussi partir là-dessus, apprendre les 600 mots les plus utilisés. Mais à force de chercher et de lire sur le sujet, je me suis rendu compte que ce n’est pas la priorité. Il vaut mieux dans un premier temps mettre le focus sur la communication et se forcer à parler et échanger le plus possible. Puis renforcer la communication par le vocabulaire et la grammaire et la conjugaison dans un second temps 😉

      Et du coup, tu as atteint ton objectif ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *