Défi,  Mémoire

Retenir les capitales – Bilan

Il y a 3 semaines je me lançais dans le défi de retenir les capitales et pays du monde. Voici le bilan du défi et ce que ça m’a apporté. Vous pouvez découvrir la méthode utilisée dans l’article Apprendre les capitales du monde.


Retenir les capitales


Défi d’apprendre les capitales réussi 

Tout d’abord, j’ai réussi le défi de mémoriser les 198 capitales et pays du monde.

198 couples à apprendre peut sembler facile à première vue ! Mais certaines capitales ont des noms très compliqués et qui ne font penser à rien. Par exemple, la capitale du Mozambique : Maputo. Le principe est donc de trouver quelque chose de proche auquel le nom peut faire penser. J’ai cherché pendant un moment pour trouver des associations parlantes. Au final, Mozambique me fait penser à “mosaïque” et Maputo à “ma pote”. Ensuite je les connecte entre eux et ça me donne “Ma pote fait de la mosaïque”.

J’étais parti pour apprendre 10 capitales/pays par jour. Au final, il y a des jours où j’en ai appris une trentaine et des jours où je n’ai rien fait car je n’arrivais pas à trouver des idées. Surtout au début du défi.

Mais je suis content de moi car j’ai essayé tous les jours et c’est le plus important. Et à la fin j’arrivais à en apprendre une vingtaine à chaque fois et avec beaucoup plus de facilité.


Difficultés à retenir les capitales

Les premières associations sont difficiles à trouver. Des fois, il m’a fallu plusieurs jours pour en trouver une intéressante et efficace. Quand je bloquais sur un pays ou une capitale je passais au suivant. Mon cerveau continuait à travailler en tâche de fond si je peux dire, sur le sujet. Et l’idée apparaissait d’un coup sans que je sois en train d’apprendre ou en train de revoir le nom qui me posait souci.


Notre cerveau

C’est vraiment intéressant de voir que le cerveau continue de travailler sur le sujet même si nous sommes occupés à faire autre chose. Pour ce faire, il faut que le sujet soit suffisamment intéressant et challengeant pour que notre cerveau y prenne plaisir et que ce soit une sorte de jeu. Car il y a une certaine fierté à trouver des associations loufoques et à retenir tous les pays/capitales du monde. Et ceci de façon pérenne car ce sont en général des associations qu’on n’oublie pas !


Anki et répétitions espacées

Une fois les capitales et pays mémorisés, j’ai utilisé le logiciel Anki. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’un logiciel gratuit qui permet de créer des flashcards. C’est-à-dire des cartes avec une question au recto et la réponse au verso. Pour le défi, c’était le pays au recto et la capitale au verso. 

Une fois les cartes créées, Anki propose les cartes de façon aléatoire en montrant soit la capitale soit le pays et c’est à nous de trouver la réponse. Ensuite on s’auto évalue pour savoir si la réponse était facile, moyennement facile ou difficile. Si c’est difficile, Anki repose la question très rapidement, si c’était facile il attend au moins 1 jour avant de reposer la question.

En fait ,Anki gère les répétitions espacées. Ce qui fait que plus les réponses sont faciles, plus il va espacer les moments où il va les reproposer.


Se challenger pour mieux apprendre

Je vous encourage à vous lancer dans des défis d’apprentissage en suivant cette méthode, vous verrez que votre mémoire va devenir plus performante et que votre imagination va faire un bond en avant.

Elle m’a permis d’être plus créatif, plus imaginatif et de créer des liens beaucoup plus facilement. Ma mémoire s’est améliorée et je vais beaucoup plus vite pour mémoriser les informations.

Le fait de se challenger pousse notre cerveau à sortir de la monotonie et permet de sortir de sa zone de confort. 

C’est grisant de se dire qu’on peut retenir ce qu’on souhaite en utilisant la bonne méthode !

Je ne sais pas encore quel sera mon prochain défi mais si vous avez des idées, je vous invite à me laisser un commentaire 😉 !


Si vous avez aimé cet article, vous êtes libre de le partager ! :)
À ne pas rater !
Cet article vous a plu ?
Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement votre guide numérique "Une méthode simple et efficace pour tout retenir facilement !"
Adresse e-mail non valide
Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour vous aider à développer votre mémoire et tout ce qui peut vous y aider directement ou indirectement. Voir mentions légales. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

4 commentaires

    • Morgan

      Je n’ai pas de méthode pour les partitions. Par contre pour les textes, il y a plusieurs possibilités. Tout d’abord se mettre en condition, c’est-à-dire bien se concentrer, supprimer toutes les distractions et lire en ayant l’envie de retenir.
      Ensuite, une autre piste est d’écrire le texte à la main, pas sur un ordinateur. Cela fait travailler la mémoire kinesthésique et la mémoire visuelle.
      Puis lire à voix haute pour faire travailler la mémoire auditive.
      Enfin, il est possible d’associer des images aux phrases pour qu’elles soient plus mémorables puis liées les images entre elles, ce qui permet d’ordonner les phrases.
      J’espère que ces idées pourront t’aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *