Mémoire

Comment apprendre une chorégraphie ?

Je me suis inscrit récemment à un cours de danse, de street dance pour être précis. Pour le moment nous avons vu 2 chorégraphies en 2 cours. C’est assez intense et difficile de retenir les mouvements tout en suivant le rythme de la musique. Je voulais donc vous partager les astuces que je mets en place pour apprendre une chorégraphie.

break dance


Ne cherchez pas à être parfait

Comme pour tout, lorsque vous débutez vous ne connaissez pas grand-chose au sujet. Vous découvrez tout. Je vous conseille donc de ne pas chercher à faire des mouvements parfaits sinon vous n’avancerez pas. Il faut au contraire suivre le cours même en faisant des mouvements approximatifs. L’objectif est de garder le rythme et de rester fluide et souple.

Il sera temps plus tard, en dehors du cours, de perfectionner les mouvements appris.

Si vous en avez la possibilité, faites une vidéo de la chorégraphie pour pouvoir la revoir à volonté.


Revoir la chorégraphie

Si vous avez pu enregistrer une vidéo, n’hésitez pas à la revoir encore et encore pour bien l’imprimer dans votre esprit. Votre cerveau repérera des détails auxquels vous n’aviez pas forcément fait attention. Je vous conseille de la regarder à différente vitesse pour bien comprendre les différents placements des bras, des jambes, de la tête, bref de tout le corps.

N’hésitez pas à faire des pauses et à revenir en arrière !

Chorégraphie de street dance en groupe


Le sommeil pour mémoriser la chorégraphie

Comme vu dans l’article sur le sommeil et la mémoire, c’est la nuit qu’on fixe les connaissances. Avant de vous endormir, repassez-vous les différents steps dans votre tête. Cela permettra à votre cerveau de travailler dessus pendant la nuit et de fixer l’enchaînement des pas dans votre esprit. Quand vous referez la danse le lendemain, ce sera beaucoup plus facile.


Au ralenti !

Un autre point important est de refaire la chorégraphie au ralenti. Le corps apprend beaucoup mieux au ralenti. Cela vous permettra de décomposer les pas et de pouvoir penser à toutes les petites choses qui font qu’un mouvement rend bien et est fluide ! Une fois que vous maitrisez les enchaînements sans avoir besoin de réfléchir pour passer d’un mouvement à un autre, vous pouvez accélérer la cadence.


À toute vitesse !

Maintenant que vous maîtrisez les enchaînements, vous allez pouvoir accélérer. 

Il y a une technique utilisée dans plusieurs activités (sports, lecture rapide, etc.) qui consiste à aller plus vite que le rythme souhaité jusqu’à aller le plus vite possible. Après avoir dansé à cette vitesse extrême, quand vous reviendrez à la vitesse normale, cela sera nettement plus facile et agréable. Vous aurez l’impression d’être lent, ou en tout cas d’avoir beaucoup plus d’aisance et de facilité dans vos mouvements. 

N’hésitez pas à utiliser cette astuce plusieurs fois !


Mémorisation intellectuelle ou physique 

Quand on pense à mémorisation, on pense à tout ce qui est texte, cours, poésie, etc. à apprendre. En fait à tout ce qui est intellectuel mais on pense très rarement à ce qui est physique. 

Il est pourtant possible d’utiliser les types de mémoire pour apprendre une chorégraphie de danse.

Les types de mémoire

Vous avez pu lire dans un précédent article qu’il existe plusieurs types de mémoire :

  • La mémoire de travail ou mémoire à court terme qui permet de stocker un nombre limité d’informations (de 5 à 9) durant un temps limité (moins de 1 minute).
  • La mémoire perceptive (implicite) est la mémoire des 5 sens. Cette mémoire sensorielle n’est pas circonscrite à une seule région du cerveau, mais interconnectée aux autres mémoires, dont elle participe au bon fonctionnement.
  • La mémoire procédurale (implicite) est la mémoire de tous nos automatismes inconscients. Son rôle est d’acquérir, d’enregistrer et de permettre d’utiliser les compétences motrices (faire du vélo, conduire une voiture, etc.).
  • La mémoire épisodique (explicite) permet de se souvenir des événements vécus avec leur contexte (date, lieu, état émotionnel).
  • La mémoire sémantique (explicite) est la mémoire des concepts génériques (sens des mots, savoir sur les objets) et des concepts individuels (savoir sur les lieux, les personnes…).

Comme vous pouvez le voir, la mémoire peut être autant intellectuelle (perceptive, épisodique et sémantique) que physique (perceptive et procédurale). 

Comment utiliser les mémoires pour apprendre une chorégraphie

La mémoire de travail concerne la mémoire intellectuelle ainsi que la mémoire physique. Il est difficile d’apprendre rapidement quelque chose en se servant uniquement de ce type de mémoire car sa capacité est très limitée. C’est d’ailleurs pour ça qu’au bout de quelques pas de danse, elle se retrouve saturée et il devient très difficile de se souvenir des pas vus en début de cours. I Il faut donc faire intervenir la mémoire procédurale dès le départ en répétant le plus possible les enchaînements de pas.

Vous allez devoir utiliser un maximum de types différents de mémoire pour que la rétention soit la plus facile possible.

La mémoire sémantique peut également être utilisée pour mettre du sens et des émotions dans certains mouvements. Par exemple, associer un sentiment et une attitude à un step. Car pour faire passer une émotion, il faut la ressentir.

Prenez le temps de lier les mouvements à des images, des émotions, des sensations. Cela facilitera la mémorisation du mouvement et la restitution.


La visualisation

Une autre technique utilisée par les sportifs est la visualisation. Cette technique consiste à se voir mentalement exécuter les pas de danses le plus parfaitement possible et le plus en rythme possible. Comme ça vous mettez votre cerveau en condition pour que, quand vous ferez le mouvement en réel, votre cerveau indique à votre corps de faire les mouvements que vous avez visualisés.


Prenez du plaisir !

Mais surtout n’oubliez pas le plus important, prenez du plaisir ! 

Le but n’est pas de se mettre en stress pour apprendre et de se priver de la joie de danser. Au contraire, allez-y à fond ! Relâchez-vous ! Défoulez-vous ! Et surtout amusez-vous !!!

Street dance - chorégraphie


D’ailleurs si vous vous bloquez et que vous vous crispez, vous ne retiendrez rien et vous n’arriverez pas à apprendre la chorégraphie !


Les bénéfices

Les bénéfices de la danse sont multiples. Je ne vais pas tous les citer mais en voici quelques-uns. La danse vous apportera de la grâce dans vos mouvements. Elle vous permettra de développer votre expression, votre style, d’être plus libre dans vos mouvements et dans votre manière de bouger au quotidien. 

Elle vous permettra également de sculpter votre corps et de définir votre silhouette.


Ce qu’il faut retenir

Pensez à utiliser les types de mémoires vu plus haut ainsi que les mémoires ci-dessous :  

  • visuelle : en regardant la chorégraphie
  • auditive : en se calant sur le rythme de la musique
  • kinesthésique : en répétant les mouvements

Visualiser la chorégraphie.

Faites la chorégraphie au ralenti et une fois bien maîtrisée, faites-la à toute vitesse !

Mais surtout, amusez-vous, défoulez-vous, dépensez-vous même si les mouvements sont approximatifs, car le plus important est de prendre du plaisir !

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à me le dire en commentaire !


Si vous avez aimé cet article, vous êtes libre de le partager ! :)
À ne pas rater !
Cet article vous a plu ?
Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement votre guide numérique "Une méthode simple et efficace pour tout retenir facilement !"
Adresse e-mail non valide
Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour vous aider à développer votre mémoire et tout ce qui peut vous y aider directement ou indirectement. Voir mentions légales. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

5 commentaires

  • nager et sérénité

    Coucou, merci pour cet article qui va m’aider pour apprendre mes chorés d’aquafitness, car je suis Mns. J’adore aussi les cours dansés et chorégraphiés justement, mais on se sent parfois à la ramasse quand les autres connaissent parfaitement le cours. J’ai tendance à vouloir reproduire exactement le même geste que la prof et ça me fait perdre du temps sur le reste… Merci pour ton partage.

  • rachel

    Très interessant ton article. C’est drôle car en lisant je me disais que ces techniques sont très semblables à celles qu’on utilise au piano. Surtout dans le fait de ralentir pour mieux l’intégrer puis refaire plus vite le mouvement pour qu’il devienne plus facile.

  • Morgan

    Effectivement certaines des méthodes peuvent s’appliquer à d’autres domaines que le sport. Par exemple la musique comme tu l’indiques mais aussi la lecture, notamment le principe d’aller à toute vitesse.

  • Rudy

    En tant qu’ancien pratiquant de Breakdance, je me reconnais beaucoup dans ton article. L’apprentissage des pas de danse peut être plus ou moins difficile en fonction de l’affinité qu’on a avec la discipline. Mais lorsque cette étape est passée, c’est que du bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *