Défi,  Mémoire

La table de rappel : une des plus puissantes techniques de mémorisation

Bilan du défi après 2 semaines.

Le défi a pris un nouveau tournant. Comme je vous l’expliquais la semaine dernière, je comptais me servir du système PAO pour retenir les cartes. Finalement après plusieurs essais, retenir un PAO (Personnage, Action, Objet) par carte est très compliqué et très long. J’ai donc dû faire autrement et surtout faire plus simple.


La table de rappel

Je me suis donc tourné vers la table de rappel simple. Je dis “simple” car le système PAO est une sorte de table de rappel mais en plus complexe. 

Une table de rappel consiste à associer un élément à un autre élément. J’ai donc utilisé le personnage du système PAO pour l’associer à une carte.

Comme vous l’aurez compris, le fait de me resservir d’une partie de la table de PAO me permet de ne pas perdre trop de temps sur le défi. Je pense toujours pouvoir le réaliser dans les 30 jours que je m’étais fixé.


A quoi sert une table de rappel

La table de rappel, appelée aussi le grand système, est en général utilisée pour retenir les chiffres. Il s’agit d’une construction, souvent de 0 à 99, qui vous permet d’associer un chiffre à une image. C’est une des techniques de mémorisation qui demande le plus de temps de préparation. Mais une fois la table créée et mémorisée vous serez capable de retenir n’importe quelle suite de chiffres. Que ce soit les numéros de téléphone, les dates de naissances, les décimales du nombre PI, etc.

Retenir les décimales du nombre PI avec la table de rappel

Il s’agit d’une des méthodes les plus utilisées par les mnémonistes. 

Son intérêt réside dans le fait de transformer les éléments abstraits, que sont les chiffres ou les cartes, en éléments concrets pour faciliter la mémorisation sur le court et le long terme.


Exercice pratique

Que diriez-vous de faire un petit exercice pour tester la puissance de la table de rappel et voir avec quelle rapidité vous pouvez retenir un numéro de téléphone !

Prenons le numéro de téléphone suivant : 06 09 17 08 22

Il suffit de s’inventer une histoire qui tient en 1 ou 2 phrases pour mémoriser ce numéro. 

Par exemple : “Vous êtes tranquillement en train de manger une saucisse et un œuf sur votre terrasse, quand vous apercevez une brouette remplie d’huîtres poursuivie par la police.”

Comme vous l’aurez devinez, la saucisse correspond au chiffre 6, l’œuf au chiffre 9, la terrasse permet de placer l’histoire dans un lieu connu pour faciliter la mémorisation. Les huîtres sont pour le chiffre 8. Et la police pour le 22 !

Combien de temps auriez-vous mis pour essayer de mémoriser ce numéro en vous le répétant comme on fait habituellement pour retenir un numéro de téléphone ? Et combien de temps serait-il resté dans votre mémoire ? 

Alors que la phrase ci-dessus se retient très facilement et restera longtemps dans votre mémoire. Vous pouvez d’ailleurs faire intervenir la personne à qui appartient ce numéro dans votre histoire. Par exemple, ça pourrait être la personne qui pousse la brouette.


Créer votre table de rappel

Pour créer votre table de rappel, vous allez faire un tableau avec les chiffres de 0 à 99 et y associer le premier élément qui vous vient à l’esprit quand vous lisez le chiffre. Certains vous viendront très facilement, comme si le lien était déjà fait par votre cerveau. Pour d’autres il faudra creuser un peu plus !

Ensuite, une fois la table créée, il faudra l’apprendre par cœur.

Ne cherchez pas à tout mémoriser en une seule fois. Apprenez-les par lot de 10 par exemple. Prenez votre temps, vous n’êtes pas pressé. A moins de vous être lancer dans un défi 😉 !

Une fois que vous aurez mémorisé votre table de rappel de chiffres, ce sera pour la vie !


La méthode des lieux

Pour en revenir au défi, la méthode des lieux (ou méthode des loci) sera toujours utilisée mais au lieu d’avoir 18 emplacements comme prévu en utilisant le système PAO, elle en aura 26. L’idée n’est plus d’associer 3 cartes par emplacement mais seulement 2.

C’est-à-dire que je vais associer 2 personnages par emplacement et les faire interagir. Je me suis rendu compte que c’était beaucoup plus facile de retenir 1 personnage par carte et de les associer 2 par 2.


Les étapes pour mémoriser un jeu de 52 cartes

  • Construire un palais mental avec 26 emplacements
  • Créer une table de rappel en associant chaque carte à une personne, un personnage ou un animal
  • Parcourir son palais en associant les cartes 2 par 2 par emplacement
  • Les associations doivent être rapides, et bien sûr farfelues pour une meilleure mémorisation


Les problèmes rencontrés

A force de faire des essais de mémorisation, le palais mental se remplit de plein de scènes et le cerveau n’a pas toujours le temps de les effacer. Donc il reste des associations “fantômes” qui perturbent et faussent le résultat.

Il va me falloir utiliser plusieurs palais pour ne pas surcharger le cerveau et laisser à chaque palais le temps de se “vider”, si je peux m’exprimer ainsi.


Faire travailler sa mémoire

Je me suis lancé dans ce défi pour prouver que c’était possible et que c’était à la portée de tout le monde avec un peu (beaucoup) d’entraînement.

Finalement ça m’apporte beaucoup plus que juste la réalisation d’un défi. Ça me permet de mieux comprendre comment mon cerveau fonctionne, quelles techniques fonctionnent le mieux pour moi et aussi quelles techniques utilisées en fonction des données à mémoriser.

Ce défi me permet également de tester différentes méthodes de mémorisation. Tout ce que j’utilise pour ce défi me sera très utile.

Même si les étapes et les méthodes que j’avais prévu pour mémoriser un jeu de cartes ont évolué au fil du défi, toutes restent intéressantes. Il faut juste utiliser la bonne pour chaque chose 😉 !

J’espère que cet article vous a été utile. N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour m’indiquer si vous allez vous lancez dans la création de votre table de rappel !


Si vous avez aimé cet article, vous êtes libre de le partager ! :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
À ne pas rater !
Cet article vous a plu ?
Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement votre guide numérique "Une méthode simple et efficace pour tout retenir facilement !"
Adresse e-mail non valide
Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour vous aider à développer votre mémoire et tout ce qui peut vous y aider directement ou indirectement. Voir mentions légales complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

6 commentaires

  • Magali

    Je ne connaissais pas non plus le terme mais j’avais acheté une méthode pour apprendre les tables de multiplication à ma fille plus rapidement et les chiffre était issu d’une table. Mais je ne l’avais pas compris. Merci c’est très clair !

  • Guillaume

    Merci Morgan, c’est très intéressant de savoir ce qu’est la table des rappels. Je ne savais pas non plus que le cerveau retenait des associations “fantômes” de mémorisation passées, quels sont les moyens de pouvoir « purger » ces anciennes associations ?

  • Morgan

    Bonjour Guillaume,
    Normalement, les associations « fantômes » n’arrivent pas. C’est juste que actuellement je fais beaucoup de répétitions d’associations de cartes différentes dans le même palais pour le défi. Et à force, je finis par retrouver des anciennes associations de cartes.
    C’est pour ça que j’indique d’utiliser plusieurs palais pour laisser au cerveau le temps de purger ces anciennes associations.

Laisser un commentaire